Voilà une nouvelle année qui s'est achevée. C'est dingue comme les années passent vite une fois qu'on a quitté le lycée.

C'est l'occasion de se pencher sur tous les progrès et les bons moments qui ont eu lieu en 2012 ! On peut bien sûr lister tout ce qui n'a pas été, mais soyons plutôt optimiste !!! Et puis, dans notre famille, tous nos ennuis de 2012 n'ont absolument pas concerné Clémence ou l'autisme.

En 2012, Clémence a énormément progressé au niveau comportemental et social. Elle peut désormais avoir de véritables conversations et s'intéresse davantage aux autres. Elle a aussi un meilleur comportement avec les personnes qu'elle n'apprécie pas (vous remarquerez que je n'ai pas dit que son comportement était irréprochable, il est juste meilleur, mais c'est déjà pas si mal !!!). A la maison, elle est bien plus autonome et grande nouveauté, même si sa résistance aux changements reste énorme, elle s'est quand même atténuée ; et ça, c'est un progrès énorme qui influe directement sur notre qualité de vie.

En 2012 toutes les prises en charge de Clémence se sont bien passées et nous n'avons rien changé à son programme. Quand ça marche, il n'y a aucune raison de changer quoi que ce soit ! Notre travail à la maison continue de bien se passer sans bouleversements majeurs. Les progrès ont été énormes en calcul !!

2012 a été une excellente année au niveau administratif ! Et oui, aucun renouvellement cette année et c'était une première : pas de renouvellement d'AEEH, pas de renouvellement de carte d'invalidité ou d'ALD. Pour les parents concernés, je suis sûre que vous mesurer la chance que ça représente : pas de dossiers à monter, pas de stress en l'attente des décisions. Mais voilà, en 2013, il faudra recommencer cette besogne administrative, toutes les bonnes choses ont une fin.

En 2013, Clémence aura 14 ans, et ça l'inquiète un peu. Elle s'imagine que cet âge va lui demander des efforts énormes, une autonomie qu'elle n'est pas prête à assumer. Elle en parle régulièrement, on ressent son inquiétude, et on essaye de la rassurer.

Mais pour le moment, elle profite des fêtes, de ses nombreux cadeaux (elle a 11 romans à lire, ça va l'occuper quelques semaines).

 

 

Je vous souhaite à tous une excellente année 2013.

J'espère que cette nouvelle année sera riche de bons moments et de joie, que vous n'aurez pas trop d'ennuis avec vos enfants. C'est un exercice difficile que de souhaiter une "bonne année" à des familles concernées par le handicap. Je vous souhaite donc le meilleur.